Faire la toilette de Minou

Le chat est un animal très propre, il passe une grande partie de son temps à se lécher. Sa toilette est méticuleuse et se fait dans un ordre bien précis de la tête vers la queue. Mais pour son bien-être, vous pouvez vous aussi participer à son lavage quotidien…

Brosser son chat, la première étape du toilettage

 

Choisissez un moment où votre chat est calme pour le toiletter car sinon il ne sera pas très réceptif et voudra seulement partir.

Pour commencer la séance, vous devez brosser votre chat. Et autant certains félins adorent cela, autant d’autres fuient ce moment comme la peste. À vous alors d’habituer votre compagnon à la brosse sans le forcer mais en lui montrant que c’est un temps de partage entre vous et lui.

Le brossage permet d’enlever les saletés et autres poussières du pelage de votre chat et d’ôter les poils morts qui tombent pour qu’il ne les avale pas en faisant sa toilette lui-même. Vous pouvez humidifier la brosse pour qu’elle soit plus efficace et qu’il n’y ait pas trop de poils volants chez vous… minou en met déjà bien assez comme ça…

Commencez par brosser la tête de votre boule de poils (car c’est en général l’endroit qu’elle préfère) puis continuer sur tout son corps sans oublier, les pattes, la queue et le ventre. Pendant le toilettage, parlez-lui doucement, caressez-la et récompensez-la d’une friandise si elle est sage et qu’elle n’essaie pas de s’enfuir.

Il existe différents types de brosses pour s’adapter à chaque chat. Si votre chat a des poils courts, vous pouvez utiliser une brosse métallique ou en caoutchouc et faire une séance de chouchoutage félin une fois par semaine. Votre chat a des poils longs ? Il faut alors utiliser un peigne fin en acier tous les jours. Si vous rencontrez des nœuds, défaites-les avec vos doigts ou coupez-le délicatement avec des ciseaux à bout rond. L’utilisation des ciseaux doit être exceptionnelle et vous devez procéder avec la plus grande prudence pour ne pas blesser votre chat…

Pour les chats les plus peureux, il existe des gants de toilettage qui font l’effet d’une caresse lorsque l’on passe sur le pelage.

Les griffes, les yeux, les dents… le toilettage minutieux

 

Votre chat a aussi besoin d’un toilettage plus minutieux. D’abord son visage, utilisez un coton un peu humide pour enlever les saletés sur les côtés de ses yeux et sous son nez. Si votre chat est un chat à poils long, comme le persan, vous devrez surveiller ses yeux avec la plus grande vigilance car il sera plus sujet aux inflammations.

Votre compagnon a besoin de ses dents et même si lors de la visite chez le vétérinaire ce dernier vérifie leur bonne santé, il faudra quand même que vous observiez ses gencives et dents pour être sûr que votre compagnon n’a pas de problème bucco-dentaire. Au même titre que les dents, les oreilles sont à surveiller. Si vous apercevez le moindre changement au niveau de ses oreilles, appelez tout de suite votre vétérinaire.

Les griffes sont un outil indispensable des chats et il faut y faire très attention. Toutes les semaines ou les deux semaines, vous pouvez couper la partie transparente des griffes de votre chat grâce à un coupe-ongle ou des ciseaux spéciaux. Faites attention à couper uniquement la partie transparente car les griffes du chat contiennent un nerf très sensible qu’il ne faut pas amocher. Si votre compagnon se fait un peu vieux, vous pouvez lui dédoubler ses griffes en les grattant délicatement car il est possible qu’il ne puisse plus le faire lui. Une fois que vous lui avez coupé ses griffes, il est normal qu’il veuille aller griffer un meuble, de préférence un griffoir mis à disposition chez vous.

Quand c’est l’heure du bain

 

Il arrive que votre chat soit trop sale pour qu’il puisse se laver lui-même ou qu’il ait un produit toxique sur sa fourrure. Dans ce cas, lavez-le le plus rapidement possible pour qu’il ne se lèche pas et si vous avez un doute, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire pour vérifier qu’il aille bien.

Si votre chat doit prendre un bain, il faut que vous prépariez une salle (la salle de bain par exemple…) pour lui. Chauffez-la pour que votre boule de poils mouillés n’ait pas froid en sortant du bain et fermez toutes les fenêtres et portes pour éviter qu’elle ne s’enfuie.

Si votre compagnon n’a pas peur de la baignoire et que vous en avez une, vous pouvez l’utilisez, sinon prévoyez un grand bac ou un lavabo avec une serviette au fond pour ne pas qu’il glisse. Remplissez votre bac d’environ 10 cm d’eau à 38° (votre chat ne doit pas avoir froid dans son bain pas trop relaxant). Mouillez la fourrure de votre minou avec l’aide d’un gobelet (évitez d’utiliser le pommeau de douche qui fait beaucoup de bruit… minou est déjà bien assez stressé comme ça). Une fois que la fourrure de votre chat est mouillée, vous pouvez prendre du shampooing spécial pour animaux et lui masser le pelage avec. Faites attention à ne pas lui en mettre dans les yeux, les oreilles ou la bouche car il risque de ne pas trop apprécier… Rincez-le ensuite abondamment jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de shampooing.

Une fois l’étape du bain passée, sortez votre chat de sa baignoire et emmitouflez-le dans une serviette absorbante. Frictionnez-le pour le réchauffer et le sécher. Ne le séchez pas avec un sèche-cheveux car en plus du bruit, il n’aimera sûrement pas être ébouriffé.

Une fois que vous avez fini le bain de votre chat, ne vous inquiétez pas si celui-ci se lèche, il remet son odeur sur lui et son pelage en place.

L’utilisation du bain doit être exceptionnelle car même si votre compagnon peut apprécier l’eau, cela reste un événement stressant. Si votre chat a une mauvaise odeur sur lui, vous pouvez utiliser du shampooing sec et le frictionner avec puis le brosser et il sera de nouveau tout propre.

 

Toiletter son chat est un moment privilégié de partage et de confiance. Votre compagnon vous sera reconnaissant de vous occuper de lui et vous ne pourrez que fondre devant lui en le brossant, le caressant, le chouchoutant. Souvent, plus votre chat est âgé, plus il aura alors souvent besoin de vous pour accomplir des choses qu’il ne peut plus faire. Si vous avez le moindre doute sur le toilettage de votre boule de poils, vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire ou à un toiletteur professionnel.