Pour concevoir nos produits, nous nous sommes appuyés sur deux constats confirmés par plusieurs études (notamment celle menée par le département éthologie de l’Université d’Utrecht aux pays-Bas et dirigée par le Docteur Vinke). Grace à notre expérience de 4 ans à la tête d’un bar à chats accueillant 9 résidents permanents, nous avons eu loisir de confirmer ces constats à de nombreuses reprises.


‘Semer’ ses phéromones

Comme l’explique Jimmy, notre comportementaliste (et graphiste), la griffade, loin d’être un comportement anormal du chat, est profondément ancrée dans le patrimoine génétique de votre compagnon à quatre pattes. Le chat s’exprime sur son territoire (ou sur ce qu’il estime être son territoire) en déposant des phéromones via les glandes situées dans ses coussinets. C’est la même démarche que lorsqu’il urine dans un coin de la pièce… Il laisse ainsi un message au monde entier (lui-compris) disant « ici c’est chez moi ». Et en tant qu’animal routinier par excellence, lorsqu’il passe et repasse devant l’objet griffé et imprégné de phéromones, il se sent rassuré, ce qui est essentiel à son équilibre psychologique.

Et les phéromones de synthèse ?

Certains laboratoires (et professionnels travaillant avec ces laboratoires) proposent une solution différente : la diffusion de phéromones. Vaporisées sur votre canapé ou diffusées dans l’air, ces molécules sensiblement identiques (et donc sensiblement différentes) à celles sécrétées par votre chat peuvent lui donner l’impression que son territoire est déjà marqué. Néanmoins, c’est une solution chimique et elle calme l’instinct de votre chat plutôt que de le laisser l’assouvir pleinement. Chez Patte de Lyon, nous estimons que ces phéromones sont un complément intéressant mais qu’elles ne se suffisent pas.

Tous nos mobiliers pour votre chat lui permettent d’assouvir pleinement ce besoin, de faire ses griffes sans que cela ne soit dommageable pour votre intérieur.


Caché, en sécurité !

Bien que domestiqué depuis des milliers d’années, (et sans doute depuis toujours en ce qui concerne votre petit compagnon) le chat conserve en lui son double instinct de prédateur et de proie, puisqu’à l’état naturel il est tantôt l’un, tantôt l’autre. Pour se protéger des agressions extérieures ou pour tendre des embuscades, il est en recherche perpétuelle d’espaces confinés. C’est d’ailleurs pour cela que vous trouvez souvent votre petit compagnon étréci au fond d’une boîte, dans un recoin de buanderie ou sous une pile de manteaux…

Caché, bien au chaud !

L’autre raison, et elle a son importance, c’est que la température de confort du chat oscille entre 30°C et 36°C. En se réfugiant dans des endroits confinés, votre boule de poils s’assure qu’il y conservera toute la chaleur dégagée par son petit corps. Le carton, en plus d’être une matière recyclable et naturelle, est un excellent isolant thermique.

Dans notre bar à chats, pendant plusieurs années, nous avons investi dans de superbes arbres à chats, couffins douillets et autres paniers divers, avant de nous résigner : les petits félins préfèrent le carton… Lorsque nous recevions notre MiaouBox mensuelle, au-delà de leur intérêt certain pour les différents cadeaux contenus dans la boîte, nos chats allaient jusqu’à se battre pour prendre possession de… la boîte en carton ! Nos loges à chats ne sont donc pas qu’un simple griffoir. En plus de permettre à votre compagnon de faire ses griffes en toute quiétude, elles lui offrent un petit cocon d’intimité au cœur de l’espace commun de votre appartement.

Pour concevoir nos produits, nous nous sommes appuyés sur deux constats confirmés par plusieurs études (notamment celle menée par le département éthologie de l’Université d’Utrecht aux pays-Bas et dirigée par le Docteur Vinke). Grace à notre expérience de 4 ans à la tête d’un bar à chats accueillant 9 résidents permanents, nous avons eu loisir de confirmer ces constats à de nombreuses reprises.

La griffade, un BESOIN

‘Semer’ ses phéromones

Comme l’explique Jimmy, notre comportementaliste (et graphiste), la griffade, loin d’être un comportement anormal du chat, est profondément ancrée dans le patrimoine génétique de votre compagnon à quatre pattes. Le chat s’exprime sur son territoire (ou sur ce qu’il estime être son territoire) en déposant des phéromones via les glandes situées dans ses coussinets. C’est la même démarche que lorsqu’il urine dans un coin de la pièce… Il laisse ainsi un message au monde entier (lui-compris) disant « ici c’est chez moi ». Et en tant qu’animal routinier par excellence, lorsqu’il passe et repasse devant l’objet griffé et imprégné de phéromones, il se sent rassuré, ce qui est essentiel à son équilibre psychologique.

Et les phéromones de synthèse ?

Certains laboratoires (et professionnels travaillant avec ces laboratoires) proposent une solution différente : la diffusion de phéromones. Vaporisées sur votre canapé ou diffusées dans l’air, ces molécules sensiblement identiques (et donc sensiblement différentes) à celles sécrétées par votre chat peuvent lui donner l’impression que son territoire est déjà marqué. Néanmoins, c’est une solution chimique et elle calme l’instinct de votre chat plutôt que de le laisser l’assouvir pleinement. Chez Patte de Lyon, nous estimons que ces phéromones sont un complément intéressant mais qu’elles ne se suffisent pas.

Tous nos mobiliers pour votre chat lui permettent d’assouvir pleinement ce besoin, de faire ses griffes sans que cela ne soit dommageable pour votre intérieur.

Se cacher, un BESOIN

Caché, en sécurité !

Bien que domestiqué depuis des milliers d’années, (et sans doute depuis toujours en ce qui concerne votre petit compagnon) le chat conserve en lui son double instinct de prédateur et de proie, puisqu’à l’état naturel il est tantôt l’un, tantôt l’autre. Pour se protéger des agressions extérieures ou pour tendre des embuscades, il est en recherche perpétuelle d’espaces confinés. C’est d’ailleurs pour cela que vous trouvez souvent votre petit compagnon étréci au fond d’une boîte, dans un recoin de buanderie ou sous une pile de manteaux…

Caché, bien au chaud !

L’autre raison, et elle a son importance, c’est que la température de confort du chat oscille entre 30° et 36°. En se réfugiant dans des endroits confinés, votre boule de poils s’assure qu’il y conservera toute la chaleur dégagée par son petit corps. Le carton, en plus d’être une matière recyclable et naturelle, est un excellent isolant thermique.

Dans notre bar à chats, pendant plusieurs années, nous avons investi dans de superbes arbres à chats, couffins douillets et autres paniers divers, avant de nous résigner : les petits félins préfèrent le carton… Lorsque nous recevions notre MiaouBox mensuelle, au-delà de leur intérêt certain pour les différents cadeaux contenus dans la boîte, nos chats allaient jusqu’à se battre pour prendre possession de… la boîte en carton ! Nos loges à chats ne sont donc pas qu’un simple griffoir. En plus de permettre à votre compagnon de faire ses griffes en toute quiétude, elles lui offrent un petit cocon d’intimité au cœur de l’espace commun de votre appartement.