L’American Curl

Venu tout droit d’Amérique, comme son nom nous l’indique, l’American Curl est un chat peu connu en France mais oh combien attachant. On vous raconte son histoire…

Un peu d’histoire

 

L’American Curl a vu le jour aux États-Unis dans les années 1980. La toute première chatte de la race, une certaine Shulamith, à l’époque chatte errante, est recueillie par la famille Ruga. Elle est noire avec des oreilles courbées… étranges. Cette petite chatte donne ensuite naissance à une portée dont certains chatons seront eux aussi pourvus de cette particularité auriculaire.

Suite à cette découverte, les Ruga décident de présenter la petite famille de Shulamith à un concours. Les oreilles font leur effet et en 1985, la TICA reconnaît une nouvelle race de chats à oreilles particulières : l’American Curl, littéralement « américain bouclé », en rapport avec ses oreilles.

Il ressemble à quoi ?

 

L’American Curl est un chat de taille moyenne, semi-foreign. Il n’a pas une musculature trop forte et a une ossature équilibrée. Ses pattes sont de taille moyenne et parallèles entre elles. La queue de ce chat doit mesurer exactement la longueur de son corps, c’est une des ses particularités.

La tête de l’American Curl est triangulaire et plus longue que large avec un menton ferme et un nez droit. Ses yeux sont grands, en forme de noix et espacés. Toutes les couleurs d’yeux sont acceptés mais les couleurs vives sont préférées pour les concours. Les oreilles de l’American Curl sont sa marque de fabrique. Elles sont recourbées en arrière avec un angle allant de 90 à 180°. On appelle souvent cette forme d’oreille des croissants de lune. L’intérieur des oreilles d’un American Curl est poilu.

Notre chat américain peut avoir des poils longs ou des poils courts et toutes les robes qui existent. L’important est que la longueur du poil soit uniforme sur tout son corps.

Et si j’en veux un chez moi ?

 

L’American Curl est un chat affectueux envers tout le monde : maître, étrangers, autres animaux… Il est tendre, aime les câlins et convient parfaitement à des maîtres âgés ou aillant des enfants. C’est aussi un chat curieux et joueur et aura tendance à faire quelques bêtises… mais il saura vite se faire pardonner.

Pour l’entretien, ce n’est pas un chat contraignant : qu’il soit à pelage court ou long, il ne faudra pas le brosser quotidiennement car il perd peu ses poils. En revanche, les oreilles de notre chat américain sont à nettoyer impérativement plusieurs fois par semaine avec un coton humide (jamais avec un coton tige qui risque de le blesser !). Une alimentation saine et des vaccins réguliers lui confèreront une santé de fer !