Mon chat a des parasites, que faire ?

Le long de sa vie de chat, le vôtre attrapera sûrement des parasites. Les chats vivants en extérieurs sont plus exposés, certes, mais votre félin d’intérieur peut également se retrouver plein de puces et autres tiques. On vous explique quels sont ces parasites et comment y remédier (dans cet article qu’il ne faut pas lire en mangeant…).

Les parasites externes du chat

 

Tout d’abord, un parasite est un organisme qui se sert d’un autre être vivant, le chat par exemple, pour vivre et se reproduire. Il peut entraîner des problèmes de santé pour son hôte. Il est donc impératif de lui enlever dans les plus brefs délais.

Parmi les parasites externes les plus connus, nous avons la puce. Votre chat peut l’attraper en extérieur comme en intérieur et elle se développe à une vitesse folle. La puce est l’équivalent de nos bons vieux poux et une fois arrivée dans votre maison, elle se loge sur votre chat, dans le tapis, sous les meubles… c’est une véritable invasion ! Certains chats ne sentiront même pas leur présence ou se gratteront peu mais d’autres peuvent faire des allergies ou des infections. Il est donc primordial de traiter votre chat et pour cela, le choix est large : pipette à appliquer sur la peau, spray, shampooing ou encore collier à vous de choisir celui qui vous correspond. Choisissez un produit qui agit sur plusieurs semaines et n’oubliez pas de le renouveler environ tous les mois.

Si votre chat va à l’extérieur, dans l’herbe, il pourra alors attraper des tiques. Ce sont des petites bêtes qui se loges en général vers les oreilles et la tête du chat et sucent son sang. Les tiques peuvent transmettre des maladies grave autant à votre compagnon qu’à vous, si vous en attrapez une aussi. Si vous en sentez une ou que vous en voyez une dans la fourrure de votre boule de poils, il faut l’enlever immédiatement. Mettez des gants pour vous protéger et, munis d’un tire tique, retirez délicatement le parasite de manière à avoir aussi sa tête et ses pattes (sinon elle risque de survivre et de s’accrocher à votre chat). Appliquez ensuite un produit désinfectant adéquat pour votre animal pour nettoyer.

Enfin, votre chat peut avoir des acariens. Ces derniers peuvent transmettre la gale à votre compagnon en s’enfonçant dans les couches profondes de sa peau. Si votre chat a des croutes ou perd beaucoup ses poils, emmener-le au plus vite chez le vétérinaire qui saura diagnostiquer ce qu’il a et le soigner.

Les parasites internes du chat

 

Le chat peut aussi avoir des parasites internes. Ils sont plus difficiles à traiter car on ne les voit pas mais si vous voyez la moindre anomalie chez votre compagnon, emmenez-le chez le vétérinaire qui saura trouver ce qu’il y a dans son corps et comment l’enlever. On compte deux types de parasites internes : les protozoaires, des organismes unicellulaires, et les helminthes, plus connus sous le nom de vers.

On trouve 2 types de protozoaires très courants chez les chats : les coccidies et les giardias. Ces deux organismes entrent dans le chat sous forme de kystes, que ce dernier avale, et parasitent son intestin. Alors que les coccidies provoquent des diarrhées, une déshydratation et une perte de poids, les giardias se servent des nutriments du chat ce qui empêche une bonne digestion entraînant des diarrhées et une perte de poids.

Il existe de nombreux types de vers qui peuvent parasiter votre chat : des ronds, des plats, des hématophages (qui se nourrissent de sang), des grands et des petits mais ce sont les vers ronds et les vers plats que l’on retrouve le plus souvent dans l’intestin du chat.

Les vers ronds longs, les ascarides, sont blancs et peuvent mesurer jusqu’à 20 cm. Ils se nourrissent de ce qu’ils trouvent dans les intestins de votre compagnon et en grandissant peuvent provoquer des bouchons, des occlusions ou des perforations de l’intestin. Les ankylostomes quant à eux, sont beaucoup plus petits, avec leur 1 cm de long et moyenne, et sont hématophages. Ils provoquent de graves lésions des parois intestinales.

Les vers plats qui contaminent les chats sont pour la plupart des ténias. Le ténia le plus fréquent, le Dipylidium caninum (plus connu sous le nom de vers solitaire), est transmis par les puces et peut atteindre 1 mètre de longueur. Le chat a souvent l’anus irrité et élimine dans ses selles des petits morceaux de vers, des anneaux.

Si vous voyez que votre chat perd du poids, vomi souvent ou a des diarrhées, emmenez-le chez votre vétérinaire qui vous prescrira des vermifuges pour tuer le parasite.

Le chat, comme tous les animaux, est sujet aux parasites et pour son bien-être il faut rapidement trouver lequel et comment l’enlever. Certains parasites sont aussi mauvais pour les Hommes comme la tique. Votre attention doit alors doubler. Suivez bien les conseils de votre vétérinaire pour soigner votre chat et tout ira pour le mieux.