Quand le chat est malade…

Qu’il soit d’intérieur ou d’extérieur, votre chat peut attraper des maladies par le biais d’autres chats, de vous ou simplement de son environnement. À vous alors de réagir le plus rapidement possible pour éviter le pire…

Y a-t-il des vaccins obligatoires ?

 

En France, les vaccins ne sont pas obligatoires mais simplement vivement recommandé. C’est à vous de décider si oui ou non vous faites vacciner votre boule de poils. On peut faire vacciner son chaton à partir de 8 semaines mais la plupart du temps c’est au moment de l’adoption, aux alentours de 12 semaines.

Les vaccins permettent à votre chat de se défendre en cas d’attaque d’un virus. Ils peuvent lui sauver la vie s’il contracte une maladie mortelle.

Si vous voulez voyager avec votre chat à l’étranger, il est en revanche obligatoire de le faire vacciner contre la rage, au même titre qu’avoir un passeport européen et une autorisation. Souvent, dans des campings, hôtels, pension ou tout autre endroit accueillant des animaux, vous devez aussi avoir au moins fait vacciner votre boule de poils contre la rage.

Quelles maladies ont un vaccin ?

 

De nombreuses maladies courantes des chats ont un vaccin et c’est à vous ensuite de le faire faire pour éviter que votre boule de poils ne tombe malade.

Parmi ces maladies on trouve la rage. Elle peut être furieuse ou muette et survient après une morsure. Cette maladie est mortelle pour le chat et le vaccin est obligatoire lorsque vous vous déplacez avec votre félin à l’étranger ou dans un lieu commun. La rage peut être transmise à l’Homme par l’intermédiaire d’un chat.

La calicivirose vient d’un virus que votre chat attrape via un contact ou simplement parce qu’il se trouve dans son environnement. Les symptômes apparaissent directement : fièvre, éternuements, écoulement des yeux et du nez, perte d’appétit. Si votre chat attrape ce virus, on ne peut pas l’éradiquer, seulement soulager votre félin.

On trouve aussi le coryza qui est une combinaison de bactéries et de virus. C’est une maladie très contagieuse dont les symptômes sont : une infection du nez et des voies respiratoires, de la toux et des éternuements, un écoulement du nez et des yeux et une perte d’appétit.

Le typhus est une maladie très contagieuse et mortelle pour nos félins. Les symptômes sont virulents et dès les premiers signes, il faut prévenir le vétérinaire. Le chat peut vomir ou avoir des diarrhées et du sang dans ses selles car le virus se développe dans la moelle osseuse et le tube digestif.

La rhinotrachéite se transmet entre chats et votre boule de poils peut développer des symptômes viraux ou non : infection des voies respiratoires, éternuements, toux, fièvre et lésions au niveau des yeux. Il sera, en tout cas, contaminé à vie.

La leucémie virale du chat se transmet de chat à chat. Les chats atteint peuvent simplement être porteurs ou développer la maladie. On voit alors apparaître des tumeurs, des anémies, une perte de poids, des troubles digestifs…

Enfin, la péritonite infectieuse féline est causée par le coronavirus. Elle provoque fièvre, vomissements, diarrhées, perte d’appétit et convulsions. C’est une maladie très grave. Il existe un vaccin aujourd’hui mais il est très controversé quant à son efficacité et les chats atteints de cette maladie meurent souvent…

D’autres maladies courantes sans vaccin

 

Toutes les maladies des chats ne peuvent pas être immunisées par un vaccin. Certaines peuvent être soignées et d’autres non… hélas…

La toxoplasmose vient des parasites internes que votre chat porte. Elle se manifeste par des diarrhées mais ses symptômes sont très légers. La maladie peut se transmettre du chat à l’Homme et est particulièrement mauvaise pour les femmes enceintes. Tout comme la varicelle pour nous, votre chat attrapera la toxoplasmose une fois dans sa vie. Pour éviter que votre félin contracte cette maladie, vermifugez-le régulièrement.

Enfin l’immunodéficience féline (FIV) ou « sida du chat » est une maladie non traitable par un vaccin et qui peut être mortelle pour votre compagnon. Elle se transmet par la morsure d’un chat infecté et parfois de la mère à ses petits. Votre félin peut être porteur du virus sans que la maladie ne se déclare. On ne trouve pas de symptômes spécifiques à cette maladie mais uniquement des signes : fièvre, diarrhées, perte d’appétit et de poids, léthargie, tumeurs… Si votre chat est atteint du sida du chat, il faudra vous en occuper avec beaucoup d’attention. D’abord, il ne devra pas avoir d’interactions avec d’autres chats et surtout vous devrez suivre les indications et prescriptions de votre vétérinaire, le faire vacciner et vermifuger et lui donner une alimentation riche et de qualité.

Quand minou est malade, cela peut être la catastrophe car on a peur. Mais rassurez-vous, si vous faites vacciner votre chat quand il faut et que vous prenez soin de lui, il n’y a aucune raison pour qu’il attrape une maladie grave.