Transporter sans stress votre félin

Transporter son chat peut être un moment stressant autant pour lui que vous vous. Mais c’est un passage obligé de sa vie que ce soit pour aller chez le vétérinaire ou pour l’emmener en vacances.

Un sac, une cage, un panier : lequel choisir ?

 

Il existe de nombreux moyens pour transporter votre chat mais certains sont plus pratiques que d’autres.

Les sacs de transport sont légers et peu encombrants mais ne sont pas souvent confortables car ils manquent de rigidité et ne sont pas assez grands pour votre chat. Il est conseillé d’utiliser un sac de transport uniquement pour des trajets courts car votre chat, déjà stressé, ne sera pas à l’aise dedans.

Les paniers en osier, beaucoup plus confortables et avec un style bien à eux, sont souvent plaisants pour votre compagnon mais il peut facilement ouvrir le couvercle et se sauver… Un panier en osier est aussi moins hygiénique que d’autres moyens de transports car il est difficile de le nettoyer correctement.

Le moyen de transport et le plus pratique pour votre chat est la caisse. En plastique et avec une porte en grillage, votre boule de poils doit pouvoir tenir debout à l’intérieur pour se sentir à l’aise. Une caisse de transport est plus facile à nettoyer surtout si elle est démontable.

Si vous voulez faire un long voyage avec votre félin et prendre l’avion, il faudra alors une cage homologuée par la compagnie de vol.

Habituer son chat à la caisse : une étape clef !

 

Pour éviter, l’heure avant de partir, de tenter de fourrer votre chat dans sa caisse et d’en ressortir plein de griffures, il faut l’habituer !

Plusieurs jours voire plusieurs semaines avant le jour J, installez la cage ouverte chez vous à disposition de votre chat. Ainsi, votre félin pourra l’observer, la sentir, se frotter pour marquer son territoire, rentrer dedans… bref se familiariser avec ce nouvel objet ! Pour l’inciter à aller explorer ce nouveau lieu, vous pouvez mettre dans la caisse des jouets qui lui appartiennent ou un tissu imprégné de son odeur.

Si vous voyez votre chat rentrer souvent dans sa caisse ou mieux, aller se coucher dedans c’est qu’il est prêt ! Essayez alors de le transporter à l’intérieur de la maison pour voir sa réaction et pour l’habituer aux mouvements de la cage lorsque vous marcherez en la portant.

Le voyage

 

Le jour du transport est arrivé, le chat est dans sa caisse, pour l’instant tout va bien… Il va falloir maintenant le mettre dans la voiture, le train, le bus et partir. Et ce n’est pas une mince affaire ! Le chat est un animal territorial et s’inquiètera de voir qu’il s’éloigne de chez lui. Il risque alors de miauler à cause du stress que ce changement d’environnement provoque chez lui.

Parlez-lui alors avec une voix calme et rassurante, faites-le jouer et montrez-lui que vous n’avez pas peur car votre chat peut la ressentir ce qui aggraverait son angoisse.

Dans la voiture, la caisse du chat doit être coincée entre le siège arrière et le siège avant ou sur un siège arrière, attachée grâce à la ceinture de sécurité. Évitez de le mettre trop au soleil ou mettez une serviette humide par-dessus la cage : votre chat est plus rassuré dans le noir et sera au frais.

Il peut aussi arriver que votre compagnon soit malade dans les transports donc mettez une serviette ou une alaise au fond de sa caisse et préparez-en une de rechange en cas d’accident…

Si vous faites un trajet long, donner régulièrement à manger et à boire à votre chat (même s’il n’en a pas envie, proposez-lui toujours) et jouez avec lui pour le détendre.

Faire un trajet avec son chat, long ou court, n’est jamais une mince affaire… Mais si vous suivez nos conseils, votre félin se sentira mieux dans sa caisse de transport et vous en sera reconnaissant.