Bien nourrir son chat

L’alimentation de votre félin de salon est la clé de voûte majeure de sa bonne santé : un poil soyeux, des yeux pétillants, une bonne digestion, etc. Aujourd’hui, on vous propose un choix pléthorique pour nourrir votre chat et chaque marque y allant de ses petits arguments, on vous noie sous un flot d’informations… Voilà de quoi vous aider à y voir plus clair !

Minou fait la cuisine

 

Afin de bien comprendre quels sont les besoins du chat, de nombreuses études ont été faites et les plus probantes ont été celles qui sont parties du constat suivant : « on s’en fout de ces études ! ». Et en effet, regarder un chat s’auto-alimenter est bien plus instructif…

Dans la nature (« à l’état sauvage » pourrait-on dire), le chat s’alimente essentiellement avec de la viande ! C’est un pur carnivore. (Âme sensible : passez au paragraphe suivant…) Il connaît parfois quelques apports en végétaux du fait de l’ingurgitation de sa proie, ladite proie étant en général végétarienne et ayant dans son propre système digestif des végétaux en digestion… (On vous avait prévenu !)

Ainsi, s’il y a bien une vérité sur laquelle tout le monde est entendu c’est que les céréales que l’on trouve à foison dans les croquettes bon marché ne sont pas bonnes du tout pour la santé de votre chat.

Trois formules au menu

 

On estime qu’il y a trois régimes différents pour votre chat et le fait est que ce n’est pas lui qui a le choix, mais bien vous…

L’alimentation sèche, plus communément appelé « les croquettes » présente de nombreux avantages. Les croquettes sont bien plus pratiques et plutôt bon marché. De plus elles permettent de répondre aux besoins naturels du chat dans la mesure où votre petit félin peut se repaître de multiples repas à plusieurs moments de la journée. Elles favorisent la mastication en évitant le tartre, offrant ainsi une bonne hygiène bucco-dentaire. Néanmoins, elles n’ont pas que des avantages : riches en céréales, elles peuvent se montrer peu digeste et être nocives aux chats petits buveurs, entraînant des infections des reins ou de la vessie…

L’alimentation humide ou la « pâtée », qu’elle soit servie en boîte, en barquette ou en sachet, est beaucoup moins riche en amidon, ce qui la rend bien plus digeste pour votre félin domestique. Toutefois elle est bien moins pratique, son délai de conservation étant plus restreint, elle sèche rapidement, « contraignant » le chat à manger rapidement. Il ne se fait pas prier non plus, certes… Et c’est parce que la pâtée est justement un mets bien plus appétant !

La troisième option, c’est l’alimentation maison… Mais attention ! Votre chat n’a pas le même régime que vous et n’est pas cuisinier pour chat qui veut. Les besoins spécifiques de votre petit fauve exigent certains additifs (vitamines, compléments minéraux, taurine, etc.), un suivi vétérinaire et surtout beaucoup de temps !

Le mieux dans tout ça ? Les croquettes sans céréales !

 

Aujourd’hui, les propriétaires de chats s’inquiètent bien plus du bien-être de leur boule de poils qu’il y a une trentaine d’années… Les marques proposées en grande distribution restent pratiques et plutôt bon marché mais leur teneur en céréales peut rebuter les propriétaires regardants.

L’idéal est pourtant simple : des croquettes sans céréales ! Quelques études comparatives ont été faites (et très bien faites d’ailleurs) sur le sujet… Les marques vendues chez les vétérinaires (ou sur des sites spécialisés) sont très bonnes et les céréales y sont très peu présentes…

 

Nourrir son chat est une étape importante de la journée car c’est grâce à ce qu’on lui donne qu’il est en bonne santé. Faites attention à ce que vous choisissez pour votre compagnon à moustache et évitez le plus possible les croquettes avec des céréales, moins chers mais moins bonne pour lui.