Le Somali

Somali ou Abyssin ? Deux races de chats similaires, mais qui portent tout de même leurs lots de différence. Dans cet article, nous étudions pour vous le fameux chat écureuil : le Somali.

Un peu d’histoire…

Le chat dit « Somali » est né dans les années 50 aux États-Unis grâce à l’éleveuse américaine d’Abyssins, Mrs.Mague. Le Somali est en réalité une variété d’Abyssins, mais qui possède le gène du poil long. Le nom « Somali » contrairement aux idées reçues, ne fait pas référence à la Somalie. En effet, c’est bel et bien l’Abyssin qui tire son nom de cette région, et non l’inverse.

Cette éleveuse vit un jour arriver un splendide Abyssin du nom de George aux poils mi-longs. Stupéfaite par la beauté de ce chat, Mrs.Mague mena des recherches pour retrouver les origines de cet Abyssin. Puis, allant de surprise en surprise, elle remonta finalement… Jusqu’à son propre élevage ! George était en effet le seul chaton à poil long de la portée. Cette jolie mutation génétique observée chez George peut donc être considérée comme un heureux « accident » de la nature.

En poursuivant toujours ses recherches, 7 éleveurs lui ont avoué qu’ils avaient également eu par surprise des Abyssins à poil long dans des portées. Malheureusement, ils s’en débarrassaient à cause de leur non-conformité aux standards de la race. C’est pourquoi cette race de chats, bien que magnifique, resta inconnue du public pendant des décennies. Le sujet de l’origine des Somalis vint dans l’oreille de plusieurs professionnels, qui eux aussi décidèrent de mener l’enquête. Les chercheurs conclurent finalement que les Somalis proviennent de croisements illicites lors de la Seconde Guerre mondiale. Pour éviter l’extinction totale pendant cette période de crise, les éleveurs ont décidé de croiser leurs Abyssins avec une autre race bien connue… Les Persans !

Le mystère de l’origine des Somalis était donc enfin résolu. Mrs.Mague fut élue comme la présidente officielle du Somali Cat Club créé en 1972 aux États-Unis. Sa mission était de faire connaître cette race au grand public, et dans toutes les fédérations américaines. Malgré tous ces efforts, c’est seulement en 1982 que la race Somali fut reconnue en Europe.

Ils ressemblent à quoi ?

Le Somali est donc, comme mentionné précédemment, très ressemblant à l’Abyssin. Mais son poil long lui apporte un charme très prisé par le public. Le Somali est entre autres, un chat avec un physique très élancé : de taille moyenne, plutôt mince et musclé, de longues pattes, et une grande queue touffue. En ce sens, il se rapproche également du physique sportif du Bengal.

Les grands yeux du Somali sont en forme d’amande, brillants et expressifs. Ils sont de couleur jaune, noisette, ou vert, parfois avec le contour des yeux plus foncé. Ses oreilles sont grandes, bien évasées à la base, et plutôt pointues à l’extrémité. Elles pointent vers l’avant, sont assez éloignées sur le crâne. Ses oreilles ont le plus souvent des poils courts et couchés, mais la présence de plumets à l’extrémité des oreilles est également très appréciée.

Bref son petit minois ne risque pas de passer inaperçu ! Comment rester impassible devant un chat tout doux avec de grands yeux ?

Enfin, la robe caractéristique du Somali est mi-longue, soyeuse et très fine. Le poil est le plus fourni sur la collerette et la culotte du chat. Une grande partie du poil des Somalis est tiqueté, cela signifie que chaque poil comporte des bandes claires et sombres alternées. Seuls le dessous du ventre, le poitrail et l’intérieur des pattes sont épargnés par ce phénomène.

Les Somalis « officiels » possèdent des robes pigmentées à l’eumélanine, autrement dit une pigmentation plus foncée. Les couleurs développées chez cette race sont donc le Lièvre, le Bleu, le Sorel et le Fawn.

Le Lièvre s’apparente à une couleur marron chaud avec un Ticking noir. Le Bleu comporte des nuances de tons bleu-gris. Le Sorel à une couleur chaude et un Ticking marron chocolat. Puis enfin, le Fawn à une couleur de base crème et un Ticking de couleur crème également.

Et si j’en veux un chez moi ?

Si jamais vous souhaitez héberger un animal de compagnie (et notamment un chat de race) dans votre foyer, il est capital de se renseigner sur son caractère et son prix (pour éviter les mauvaises surprises !). En ce qui concerne le prix, on ne peut cacher qu’un chat de race est plutôt coûteux. En général, le prix d’un chat de race commence autour de 400 € et peut monter jusqu’à plus de 1000 €. Le prix d’achat d’un Somali se situe entre 1000 € et 1500 €, et ce, sans compter son coût d’entretien annuel. Comme dit le dicton, « il vaut mieux prévenir que guérir » !

De son côté, le Somali est réputé pour son intelligence. Ce sont des chats très actifs : joueurs, vifs, curieux et affectueux, on les qualifie même de chats-chiens. En effet, si vous préférez les chats calmes qui ne requièrent pas toute attention, passez votre chemin ! Très indépendant, le Somali sait ce qu’il veut et fera tout pour l’obtenir. C’est un chat qui ressent un besoin constant de bouger. Vous aurez souvent l’occasion de le voir faire les 100 tours, chasser, ou bien de pouvoir observer ces dons de grimpeur. Loin de la vision du chat paresseux, il est en quête permanente de caresses. Il est indépendant certes, mais il ne reste jamais seul. Pot de colle par moment, il ne peut se passer de la compagnie de son maître, il déteste la solitude.

Vous l’aurez compris, le Somali est très attentionné et nécessite énormément d’attention. Il est également très sociable. Aussi bien proche de l’être humain que des animaux, il tolère très bien la présence d’enfants et d’étrangers. Le Somali est un bon chat d’intérieur, mais qui demandera beaucoup de temps de votre part. Mais attention, il faut savoir que le Somali peut se montrer très dominant envers ses congénères !

Pour observer un Somali en action, nous vous invitons à visiter notre jeune Somali au GentleCat. Diane se fera un plaisir de vous choyer d’amour !